DE | FR | IT

Consultations individuelles pour les enfants et adolescents diabétiques de type 1 et leur famille

Sur prescription médicale, ces prestations sont remboursées par les assurances maladies de base:

  • Conseils infirmiers et diététiques à l’enfant, sa famille et son entourage avec un suivi régulier dès le diagnostic de la maladie;
  • Informations auprès de différents systèmes de garde d’enfant : garderies, crèches, maman de jour, accueil extra-scolaire;
  • Informations auprès de l’enseignant de l’enfant ainsi que de ses camarades de classe, lors des rentrées scolaires ou à l’annonce du diagnostic;
  • Préparations pour les camps et sorties scolaires en collaboration avec les écoles;
  • Diverses manifestations et ateliers pour les enfants et adolescents diabétiques.

Dans la mesure du possible, les consultations se font dans nos bureaux, mais possibilité de déplacement à domicile et dans les écoles par nos infirmières cliniciennes en diabétologie.

 

 

Un nouvel outil pour les écoliers diabétiques fribourgeois

Plus de 47'000 enfants ont repris le chemin de l’école dans le canton de Fribourg et parmi eux, entre 50 et 70 enfants diabétiques.

L’accueil d’un enfant diabétique pose tout une série de questions pour l’école et les parents. Un enfant diabétique peut-il partager le goûter d’un de ses camarades ? Qui lui rappelle de prendre une collation avant le sport ? Qui réalise l’injection d’urgence en cas d’hypoglycémie sévère ? Lorsque l’enseignant est malade, qui se charge d’informer le remplaçant ?

Depuis cette année, le Bureau santé à l’école et diabètefribourg proposent un « Protocole d’accueil d’un enfant diabétique » (PAD). Ce document est rempli en début d’année par les parents, l’enseignant, le responsable d’établissement et l’infirmière en diabétologie. Il précise les aspects liés au traitement, la localisation des médicaments et du glucomètre, les responsabilités de chacun, les procédures à respecter pour certaines activités telles que l’activité physique, les activités culinaires, les sorties et les camps. Le PAD contient également un protocole d’urgence en cas d’hypo- et d’hyperglycémie, qui est complété et approuvé par toutes les personnes présentes.

Pour Virginie Soldati, infirmière clinicienne en diabétologie à diabètefribourg et initiatrice de ce projet, « l’introduction du PAD constitue un réel progrès à plusieurs niveaux : la sécurité des enfants diabétiques est renforcée et les responsabilités et devoirs des parents et des enseignant-e-s sont clarifiés. »

Le PAD en français peut être consulté ici