diabètefribourg dans les media

2022

Régime cétogène et diabète de type 2 ?

Cette semaine, nous vous proposons quelques lignes de vulgarisation d’une revue systématique avec méta-analyse : un article scientifique qui synthétise les résultats d’essais cliniques.

Comme la méthodologie de l’article est de qualité, nous avons trouvé le sujet intéressant.

Les régimes types cétogènes ou « very lowcarb » sont depuis quelques années très populaires sur les réseaux sociaux et internet. Pour faire simple ces régimes consistent à manger très peu voire pas du tout d’aliments sources de glucides

Les essais cliniques analysés dans la méta-analyse ont démontré une efficacité sur une rémission du diabète de type 2 après 6 mois. L’état de rémission correspond à une hémoglobine glycquée (HBA1c) <6.5%. Une perte de poids plus importante après 6 mois de la pratique de ce type de régime est également observée. Cependant, il est aussi constaté que les bénéfices deviennent faibles après 1 an par rapport aux autres modes alimentaires.

De plus, la méta-analyse relève une augmentation significative du mauvais cholestérol après 1 an

L’étude conclu donc que dans certaines situations et sous contrôle métaboliques stricte des laboratoires par une équipe nutrition avec médecin nutritionniste/endocrinologue, ce type de régime est éventuellement envisageable pour une courte durée. L’étude souligne aussi qu’il reste des controverses sur la notion de rémission ainsi que sur l’efficacité, la sûreté et la satisfaction alimentaire à long terme.

Du côté de diabètefribourg, nous rappelons que la prise en charge du diabète est un véritable marathon et que l’importance est la gestion des glycémies et le maintien de la perte de poids à long terme. Nous soutenons donc des changements durables et le moins contraignants possibles. Les consultations ont pour but de favoriser une amélioration de l’ensemble des paramètres métaboliques et d’inscrire les améliorations sur le long terme. Si vous souhaitez néanmoins vous orientez vers ce type de régime, le mieux est d’en discuter avec votre médecin.

Source : https://www.bmj.com/content/372/bmj.m4743

2020

Facebook

Suivez-nous sur notre page Facebook